Séries en Folie

Séries en folie !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sheena468

avatar

Messages : 4821
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 25
Localisation : Où tu veux mais pas ici

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Sam 17 Sep - 23:02

Ah ! J'aime bien comment tu décris la catastrophe sur le terrain. C'est bien décrit ^^. Le plus gros défaut de ton histoire, c'est que tes descriptions ne sont pas assez étoffés (j'aurai jamais cru dire ça). Ca va vite, du coup, on a pas le temps d'apprécier l'instant ou de s'imaginer ce que peut ressentir le personnage, c'est dommage.

C'est après par contre que ça va devenir intéressant car on va passer à la période Shadows. héhé, j'ai hâte de voir ça.

_________________

A.k.a

Le Colonel
Ou
Sheena-sama
Ou
Sheena La Sadique


Twisted Evil Attention méchant modo Twisted Evil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorisho.forumperso.com
NicoetNath

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Sam 17 Sep - 23:07

Merci Sheena, comme je disais pas trop la forme pour l'instant mais on va se reprendre. Ah oui l'époque shadows mais aussi I'son ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NicoetNath

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Dim 18 Sep - 10:26

Chapitre VII

Quelques mois après la catastrophe sur Akillian, les gens recommencèrent à revivre mais ils devaient faire face à ce nouveau climat, qui avait subitement changé suite à un basculement soudain de l’axe orbital de la planète, enfin c’est ce qui se disait dans les milieux scientifiques. Un climat très rigoureux où les températures ne remontaient jamais en positif.

Aarch regardait par la fenêtre la neige qui tombait sans arrêt.

Mon Dieu, mais que s’est-il passé ici, murmura-t ’il en observant son reflet dans la fenêtre, soudain il aperçut un autre reflet à coté de lui, Artegor.

- Aarch, il faut que je te parle ça fait maintenant plus de trois mois que cette catastrophe s’est produite, on ne peut pas rester comme ça, le football ne te manque pas à toi ?

- Bien sûr que si Artegor, mais je n’arrête pas de penser à Emon qui est mort dans la nacelle, à Norata, qui a perdu une de ses jambes et qui ne pourra plus jamais jouer au football, Kira qui vient de donner naissance à leur fils Rocket.

-Je sais Aarch ça me désole complètement, mais nous devons continuer d’avancer, ton frêre est en vie c’est le principal. D’ailleurs je dois te dire j’ai reçu une proposition des Shadows, lors du match deux de leurs meilleurs joueurs ont été tués et bon tu sais c’est une occasion pour nous de réaliser notre rêve d’un jour rejoindre le Genése Stadium.
Aarch c’est la chance de ta vie, de notre vie… penses y. Je te laisse à plus tard.

A cet instant Addim arriva et lui mit ses mains sur les yeux. Il se retourna l’a prit dans ses bras et déposa un léger baiser sur ses lèvres rosées.

-Tu as l’air si pensif Aarch, lui murmura Addim en passant la main dans la chevelure en bataille d’Aarch.

-Je sais Addim, je viens d’avoir une discussion avec Artégor, il m’a dit que les shadows cherchaient deux joueurs.

-Tu ne vas quand même pas accepter, après ce qui est arrivé à Norata, tu ne vas quand même pas le laissé après tout ça.

- Addim, il n’est pas seul, il a sa femme et son fils.

-Aarch tu le sais aussi bien que moi, Norata est complètement démoli, il ne veut voir personne à part toi, il reste des heures à regarder dans le vide, il ne veut même pas voir son fils qui vient de naître.

-Addim, mais je dois penser aussi à mon avenir, tu le sais mieux que personne que le football est toute ma vie.
-Je le sais Aarch, mais tu parles du football et nous…que devenons nous?

-Addim, que veux-tu que je te dise, viens avec nous.

-Aarch je n’abandonnerai jamais Akillian, c’est ma planète, j’ai ma famille ici. Nous sommes en train de reconstruire peu à peu Arcadia…Ils ont besoin de tout le monde.

Aarch se raidit à ce moment-là, son regard bleu devint froid comme de la glace.

-C’est donc ainsi tu décides de rester ici, tu ne veux pas me suivre et bien si c’est comme cela je pense que nous n’avons plus rien à nous dire.

- Ton choix est donc fait Aarch c’est les shadows, c’est toi qui veut partir et abandonné tout ceux qui t’aiment. Adieu Aarch.

Addim les larmes pleins les yeux, lui tourna le dos et partit. Il avait fait son choix et apparemment ce n’était pas elle qu’il avait choisi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheena468

avatar

Messages : 4821
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 25
Localisation : Où tu veux mais pas ici

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Lun 19 Sep - 21:35

Ah bah non, en fait il était pas si long XD.

Oh, alors la Grande Glaciation a provoqué vraiment un vrai désastre. C'est bien que tu en parles parce que dans la série on en entend pas si souvent parlé. Et puis, c'est bien que tu aies évoqué les victimes côté shadows. On oublie un peu trop souvent qu'ils étaient sur place.

La dispute entre Adim et Aarch était... rapide XD. Et puis, il me semble que dans l'épisode "Le Duel" de la saison 1, Adim déplore que Aarch ne l'ait pas emmené avec lui. C'est pour ça que je n'ai pas trouvé ce passage très cohérent avec la série ^^".

Bon, j'espère que tu trouveras vite le temps et l'inspiration pour nous mettre la suite (je connais ça, les pannes d'inspiration mais tu verras au bout d'un moment, tu arriveras par y faire abstraction XD).

_________________

A.k.a

Le Colonel
Ou
Sheena-sama
Ou
Sheena La Sadique


Twisted Evil Attention méchant modo Twisted Evil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorisho.forumperso.com
NicoetNath

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Mar 20 Sep - 18:32

Tu as raison Sheena en effet elle lui avait voulu de ne pas l'avoir emmener avec... faudrait peut être que je change ça, à moins qu'elle lui enveut de n'avoir pas insister pour qu'elle parte avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheena468

avatar

Messages : 4821
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 25
Localisation : Où tu veux mais pas ici

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Mar 20 Sep - 18:35

Ca peut être ça aussi. On a de drôle de comportement quand on est amoureux...

_________________

A.k.a

Le Colonel
Ou
Sheena-sama
Ou
Sheena La Sadique


Twisted Evil Attention méchant modo Twisted Evil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorisho.forumperso.com
Rocketdu30

avatar

Messages : 572
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Mer 21 Sep - 16:56

j'aime bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NicoetNath

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Ven 23 Sep - 16:03

Comme Sheena m'avait si bien conseillé j'ai apporter quelques modifications, au chapitre VII pour le rendre plus proche de la série mais également j'ai rajouté le chapitre 8.

Chapitre VII

Quelques mois après la catastrophe sur Akillian, les gens recommencèrent à vivre mais ils devaient faire face à ce nouveau climat, qui avait subitement changé suite à un basculement soudain de l’axe orbital de la planète, enfin c’est ce qui se disait dans les milieux scientifiques. Un climat très rigoureux où les températures ne remontaient jamais en positif.

Aarch regardait par la fenêtre la neige qui tombait sans arrêt

Mon Dieu, mais que s’est-il passé ici, murmura-t ’il en observant son reflet dans la fenêtre, soudain il aperçut un autre reflet à coté de lui, Artegor.

- Aarch, il faut que je te parle ça fait maintenant plus de trois mois que cette catastrophe s’est produite, on ne peut pas rester comme ça, le football ne te manque pas à toi ?

- Bien sûr que si Artegor, mais je n’arrête pas de penser à Emon qui est mort dans la nacelle, à Norata, il a perdu une de ses jambes et il ne pourra plus jamais jouer au football, Kira vient de donner naissance à leur fils Rocket, et il s’est refermé complètement sur lui.

- Je sais Aarch ça me désole complètement, mais nous devons continuer d’avancer, ton frêre est en vie c’est le principal. D’ailleurs je dois te dire j’ai reçu une proposition des Shadows lors du match deux de leurs meilleurs joueurs ont été tués et bon tu sais c’est une occasion pour nous de réaliser notre rêve d’un jour rejoindre le Genése Stadium.
Aarch c’est la chance de ta vie, de notre vie… penses y. Je te laisse à plus tard.

A cet instant Addim arriva et lui mit ses mains sur les yeux. Il se retourna l’a prit dans ses bras et déposa un léger baiser sur ses lèvres rosées.

- Tu as l’air si pensif Aarch, lui murmura Addim en passant la main dans la chevelure en bataille d’Aarch
- Je sais Addim, je viens d’avoir une discussion avec Artégor, il m’a dit que les shadows cherchaient deux joueurs.
- Tu ne vas quand même pas accepter, après ce qui est arrivé à Norata, tu ne vas quand même pas le laissé après tout ça.
- Addim, il n’est pas seul, il a sa femme et son fils.
- Aarch tu le sais aussi bien que moi, Norata est complètement démoli, il ne veut voir personne à part toi, il reste des heures à regarder dans le vide, il ne veut même pas voir son fils qui vient de naître.
- Addim, ce n’est que provisoire, il aime son fils c’est juste qu’il a du mal à accepter que plus jamais il ne pourra jouer au footall. Mais je dois penser aussi à mon avenir, tu le sais mieux que personne que le football est toute ma vie.
- Je le sais Aarch, mais tu parles du football et nous, notre histoire qu’en fais-tu ?
- Addim, est ce que tu comprends, si je reste sur Akillian, je ne pourrai pas continuer ma carrière. Et puis le football est mort maintenant sur cette planète, le souffle a disparu, Emon est mort, il n’y a plus d’équipe…
- Aarch, Akillian a besoin de nous pour être reconstruite, on compte sur tout le monde et toi tu prends la fuite avec Artegor, à la recherche de ta petite gloire.

Aarch se raidit à ce moment-là, son regard bleu devint froid comme de la glace.

- Tu ne comprends décidemment rien Addim, lui répondit Aarch, la voix pleines de reproches.

- Mais si je comprends Aarch ton choix est fait et c’est les shadows, c’est toi qui veut partir et abandonné tout ceux qui t’aiment. Je pense que nous n’avons plus rien à nous dire dans ce cas-là. Adieu, Aarch.


Addim les larmes pleins les yeux, lui tourna le dos et partit. Il avait fait son choix et apparemment ce n’était pas elle qu’il avait choisi…


Chapitre VIII


Pendant ce temps-là sur shiloé, une archipel éloignée, où les pirates avaient établis leur base. Ceux-ci étaient très recherchés par la Technoide, car ils étaient révoltés contre le système qu’elle avait imposé à tous les habitants de la Galaxie. Ils volaient donc les transports de pièces détachés, de marchandises diverses afin d’aider les peuples, on pourrait dire une sorte de Robin des Bois.

I’son s’était caché là depuis la catastrophe sur Akillian car il savait qu’il pourrait passer inaperçu. Assis à un comptoir dans un bar mal famé, une capuche le cachant au reste du monde, il buvait plus que de raison, il voulait noyer son chagrin car des images lui revenaient sans cesse en tête, la boule de métafluide qu’il lui avait échappé des mains, le vaisseau de sa femme abattu devant ses yeux, et son enfant qu’il ne connaitrait jamais. Il éprouvait un sentiment énorme de culpabilité. La découverte qu’il avait fait lui avait détruit l’existence, il n’était plus qu’un fantome, un homme mort, sans plus aucune identité.
Un homme s’assit à côté de lui.

- Pardon, monsieur apparemment ça n’a pas l’air d’aller demanda le jeune homme qui venait de s’asseoir à côté de lui.

- Non, en effet, répondit I’son complètement saoul.

- Est-ce que je peux vous aider, s’inquiéta son interlocuteur.

- Non, je ne pense pas à moins que vous pouvez remonter le temps, et éliminer la technoide car je les hais à un point vous n’avez pas idée.

- Et bien en ce qui concerne de remonter je ne peux pas vous aider, mais pour la Technoide je pense qu’il y a moyen que l’on fasse quelque chose. Mais avant tout laisser moi me présenter je m’appelle Corso et voici mon associé Benett.
Un autre homme venait de les rejoindre celui-ci, un peu farfelu portait un drôle de chapeau, limite style haut de forme avec des cheveux mi-long blond et des lunettes foncées rouges qui lui cachaient les yeux.

- Nous sommes des pirates et nous luttons contre les machinations frauduleuses de la technoide, nous recherchons des hommes qui seraient prêts à lutter avec nous.

- Enchanté Corso, mon nom est …

I’son ne voulait pas que son interlocuteur sache son idendité et encore moins qu’il avait travaillé pour eux pendant toutes ces années dans leur laboratoire. Pour la technoide il était mort, alors pourquoi continuer à porter ce nom, lui qui avait tout perdu, emploi, femme, enfant, ami. Il était devenu un inconnu, un homme sans nom.

- Je m’appelle Sonny Blackbones.
- Enchanté, Sonny, je vous donne rendez-vous, ce soir près du marché.
- J’y serai, vous pouvez compter sur moi.

Les deux hommes sortirent du bar…
Un nouveau destin s’offrait dorénavant à I’son ou plutôt Sonny Blackbones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Ven 23 Sep - 16:09

J'adore !!! Tu écris trop bien
Citation :
Mais si je comprends Aarch ton choix est fait et c’est les shadows, c’est toi qui veut partir et abandonné tout ceux qui t’aiment. Je pense que nous n’avons plus rien à nous dire dans ce cas-là. Adieu, Aarch.


Addim les larmes pleins les yeux, lui tourna le dos et partit. Il avait fait son choix et apparemment ce n’était pas elle qu’il avait choisi…
Revenir en haut Aller en bas
NicoetNath

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Ven 23 Sep - 16:22

Ah tu trouves et bien merci j'espere que l'histoire vous plait surtout et que vous trouvez que ça ressemble le plus possible à l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheena468

avatar

Messages : 4821
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 25
Localisation : Où tu veux mais pas ici

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Ven 23 Sep - 16:39

En effet, le chapitre 7 parait plus crédibles comme ça. Pour le VIII, j'aime comment tu fais devenir Ison, Sony Blackbones. Il n'est plus rien alors il prend une autre identité. Très beau.

Après par rapport à la série, il n'y avait une histoire avec Lord Phénix de la saison 3 qui l'accueille et tout ? J'ai suivi la saison 3 en pointillé donc je ne suis plus vraiment sûre de ce qui se passe (si ça se trouve, tu vas l'expliquer au prochain chapitre ^^).

_________________

A.k.a

Le Colonel
Ou
Sheena-sama
Ou
Sheena La Sadique


Twisted Evil Attention méchant modo Twisted Evil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorisho.forumperso.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Ven 23 Sep - 16:51

Oui effectivement, Magnus recueille Sony et l'enseigne a l'art d'être pirate avant qu'il ne se révolte
Revenir en haut Aller en bas
NicoetNath

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Ven 23 Sep - 18:40

Et oui voilà vous avez tout compris, je comptais mettre ça dans un prochain chapitre.... et puis vous verrez encore d'autres surprises ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocketdu30

avatar

Messages : 572
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Mer 28 Sep - 14:40

J'adore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NicoetNath

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Mer 28 Sep - 18:44

Une petite suite que j'ai rajouté au chapitre VIII, y avait un truc qui manquait ...

Dans les locaux de la Technoide , Bleylock, convoqua Lobnor

- Bonjour Lobnor, je pense qu’il est grand temps que nous parlions tous les deux, demanda Bleylock d’un air menaçant.
- Je ne vois pas de quoi nous devons parler, répondit le chercheur complètement paniqué.
- Tiens, tiens cela fait plusieurs mois que I’son a disparu et de plus il a emmené avec lui le métafluide qui apparemment à exploser sur la planète d’Akillian.
- Je ne vois vraiment pas de quoi vous me parlez, I’son m’a assomé et a volé le métafluide, vous le savez tout de même c’était dans le rapport que je vous ai rendu.

Tout à coup deux énormes robots rentrèrent dans le bureau de Bleylock avec une machine apparement expérimentale car Lobnor ne l’avait jamais vu.

- Saisissez – le, ordonna le général.

Les deux robots saissèrent le pauvre homme par ces deux bras et lui mirent sur la tête une sorte de casque avec des sortes de mini antennes.

- Et bien, mon cher ami, comme on dirait que la mémoire a du mal à vous revenir, et bien on va vous permettre d'en avoir une nouvelle.

- Allez y appuyez sur le bouton, cria Bleylock en direction des robots.

A ce moment-là, des petits éclairs s’échappèrent du casque, sous les cris horribles de Lobnor qui torturé par la douleur, remuait dans tous les sens.

Après dix bonne minutes, Bleylock rappuyait sur le bouton afin de stopper la machine infernale. Et étrangement le visage de Lobnor s’était transformé, il n’avait plus les mêmes traits de visage, on aurait dit qu’il avait vieilli.
Bleylock le regarda et metta devant ses yeux une sorte de petit boitier avec à son bout une lampe bleue qu’il enclanchat.

- Dorénavant, tu t’appeleras Clamp, tu travailleras à la Technoide sur la construction de machine électronique, mais également sur les robots, tu te souviendras de rien avant la glaciation d’Akillian.

Le nouveau Clamp cligna des yeux comme si il venait de se réveiller et se demandait où il était.

- Oh bonjour mon général, comment allez vous aujourdh’ui, finit–il par articuler
- Mais très bien mon cher Clamp, j’ai vu vos nouveaux projets de robots, ils sont fantastiques.
- Merci mon général, je fais de mon mieux.
- Bon je vais vous laisser continuer à votre ouvrage, mon cher ami, vous avez encore beaucoup de travail. A bientôt.
- Aurevoir mon général.

Le nouveau Clamp sortit du bureau, il se sentait un peu sonné peut être avait-il trop travaillé ces temps-ci.


* * *


I’son ne savait pas trop quoi penser de ce rendez-vous, une seule chose était certaine, il avait trouvé des gens qui haïssaient autant que lui la technoide et il savait qu’avec eux il pourrait exécuter cette vengeance qui le rongeait un peu plus chaque jour. I’son se promenait non loin du marché quand tout à coup deux hommes vinrent à sa rencontre.

- Vous êtes sonny Blackbones, lui demanda l’un d’entre eux.
- Euh oui, en effet, vous êtes envoyés par Corso, répondit I’son
- Oui, c’est ça.

En un instant un des hommes sorti une seringue et la planta dans le bas du dos de Sonny, ce qui l’endormi.
Discrètement les deux hommes soulevèrent Sonny, et le placèrent dans un spatio voiture et filèrent à toute vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheena468

avatar

Messages : 4821
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 25
Localisation : Où tu veux mais pas ici

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Jeu 29 Sep - 17:04

J'aime beaucoup cette partie parce qu'on aborde une période peu vu dans la série. Donc c'est chouette que tu nous en fasse part.

Après, je vais sans doute me répéter mais le plus gros défaut de ta fic c'est que tu survoles trop les événements. Tu les racontes trop vite. Par exemple, quand Clamp voit arriver la machine, tu pourrais davantage d'écrire sa peur, son incompréhension et quand il passe sous la machine, tu devrais insister sur la douleur ou sur l'indifférence de Bleylock devant le spectacle. C'est pas quelque chose d'évident à faire mais ta fic gagnerait beaucoup à être davantage approfondi ^^.

Sinon, oui, c'est marrant que ton chapitre parle de comment la vie de Clamp devient "rien" au moment où je poste ce "rien" justement XD.

_________________

A.k.a

Le Colonel
Ou
Sheena-sama
Ou
Sheena La Sadique


Twisted Evil Attention méchant modo Twisted Evil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorisho.forumperso.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Jeu 29 Sep - 18:07

j'adore !! Beaucoup de suspens et très bien écrit
Revenir en haut Aller en bas
NicoetNath

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   Jeu 29 Sep - 19:42

Je sais Sheena je ne développe pas assez peut être parce que je ne prends pas assez de temps, mais aussi le fait que j'ai l'habitude de tout résumé et de venir à l'essentiel. Et tu as raison je devrai développé un peu plus, un peu comme dans un livre ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Prologue à Galactik Football, 15 ans avant la glaciation
» Galactik Football
» Galactik Football
» Survival Galactik Football, troisième édition ! FINALE ! Thran VS Micro-Ice, Snow Kids VS Shadows
» Foot 2 rue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Séries en Folie :: Créations :: Fanfictions-
Sauter vers: